Chercher par date

Sélectionner le mois :




Awards E3 de la rédac

Par Chocolat - 25 Juillet 2008 17:07:38


Mieux que Grand Jury, la rédaction de Gamerama analyse le futur Vidéoludique.

Des avis développés, argumentés et totalement objectifs. Voici rien que pour vous les :



Chocolat



Best of E3

Prince of Persia : J'aime pas trop Prince of Persia, mais celui là si.
Left 4 Dead : Des Zombies de partout !
Far Cry 2 : C'est moche mais c'est drôle.
Little Big Planet : what else ?
Killzone 2 : Nextgen.
Street Fighter 4 : Hadoken dans ta face.
Banjo Kazooie Nuts and Bolt : Jeu de l'année, merci Rare.
Megaman 9 : Moche mais bon, classic plateforme/action 2D
La musique de Yamaoka pour Silent Hill 5
Motorstorm 2 : vroum vroum
Patapon 2 Loccoroco 2 : 'Ya bon.
Deadspace : Ca a l'air bien.

Worst of E3

Resident Evil 5 Resident Evil 4.1 feat. HUD intrusif, IA pourrave et animations recyclées.
Silent Hill 5 : Passer de Buffy à Silent hill c'est pas facile
Resistance 2 : La honte du fps.
PSP : RIEN
Afrika : Super on fait un jeu trop cool mais on le sort jamais en Europe !
Sonic Unleashed : Sonic 2D au départ, beat'em all pourri à l'arrivée, bien ouej SEGA !

A surveiller

Bionic Commando, Dark Void et Fat Princess.


Kenjin



A y regarder de plus près, cet E3 est riche en enseignements.

Best of E3

Nintendo : sans aucun conteste le grand vainqueur de cet E3.

Nintendo a étouffé la concurrence sous un déluge de casualité. Wii Sports 2, Wii Music et Animal Crossing se vendront sans problème plus que tous les jeux présentés par Sony et Microsoft, et assurent ainsi le futur de sa console.

Les Nintendo loyalistes au bord des larmes : on en rêvait, Nintendo l'a fait.

Ce devait être l'E3 de tous les espoirs, les jeux ambitieux, justifiés par le succès de la console, devaient être légion. Il n'en fut rien, les fans n'ont plus rien à jouer et Reggie, l'idole d'une génération de nintendosexuels castrés à la virilité retrouvée, n'est plus qu'un clown triste qui écarte les mains sur scène comme pour représenter la rondelle des joueurs devant leur streaming et les journaleux dans la salle.

Les éditeurs tiers : ils n'ont (presque) rien montré.

Et c'est tant mieux ! Chiche en nouveaux jeux, les éditeurs cachent leurs projets pour mieux les dévoiler à la presse écrite. Symptomatique de ce nouvel E3 véritable cimetière des journaleux du web, Famitsu et Nintendo Power dévoilent Dead Rising et un nouveau Sonic Wii dans leurs pages tandis que les journaleux doivent newser sur Wii Sports et justifier la casualité dont ils sont les pères légitimeurs et défenseurs forcés.

L'E3 perd ses exclues, le web ne retire plus aucun intérêt de l'instantané de cet évènement.

Microsoft soigne son image ...

En arrachant FFXIII aux fans de Sony, MS réussi un joli coup médiatique. Bien sûr, FFXIII sur 360 n'aura aucune incidence sur le marché (qui a envie de rouler une pelle à un cadavre, même avec du rouge à lèvre ?) mais montre le caractère incontournable de la console de MS lorsqu'il s'agit de lancer un gros jeu sur next gen.

Deg of E3

Microsoft : ... c'est à dire en noeud pap' dans le cercueil.

Rien de neuf sous le soleil de Redmond. MS devait prouver qu'ils avaient de quoi tenir la distance, ils n'ont fait que confirmer qu'ils termineraient inéluctablement 3° du marché des consoles de salon. C'est à dire en régression d'une place par rapport à la précédente génération.

Sony : le vide.

Minimum même pas syndical pour Sony : 0 annonce marquante, 1 grosse exclue carotte.

Capcom : créateur de JV ! (lol)

L'évocation de Resident Evil 4.1, Bionicle Commando (nullissime) et d'un Dead Rising Wii même pas montré pour éviter les sifflets, permet de saisir le faible niveau ludique d'un éditeur qui peinent à trouver un second souffle sur next gen.

Les jeux à ne pas surveiller

Motorstorm : parce que mine de rien Sony le planque et qu'il à l'air nul à jouer.

Resistance 2 : vide, scripté, pas glamour pour un sou, Resistance donne à peu près autant envie d'y jouer que de se rouler (nu) dans des orties fraîches.

Un signe qui ne trompe pas : l'accent est mis sur le multijoueur (online). Ça cache toujours quelque chose.

Banjo 3 : nul à jouer (salut je fais dé voiture en légo comment peux tu NIER que ça tue), ridicule dans son concept et sa représentation, Banjo 3 mérite la mort sans circonstance atténuante. La preuve : plus personne n'en parle.

Gran Turismo Mobile et Gran Turismo 5 : en fait, vous aurez Gran Turismo TV !


Soda



Bilan de cet E3 : le jeu vidéo, déjà un loisir fortement stigmatisé est devenu un loisir de débiles et de bobos. Bouger dans tous les sens une télécommande à la main avec un geste assez tendancieux pour simuler (c'est le cas de le dire) la baguette d'une batterie est devenu la norme avouée. En gros, amuse toi avec tes potes devant un jeu au gameplay approximatif, ça fait rigoler les minettes et les vieilles et ça fait du pognon dans les caisses. Tu veux un jeu à fort caractère en solo ou à plusieurs? On en a plus ça en stock. Tu veux du reblochon? On n'en fait plus mon bon monsieur, place au Babybel et autres fromages aseptisés. Et donc place au jeu vidéo pour les masses, abrutissant au possible sans aucun travail de recherche préalable et surtout sans aucune âme. Le jeu vidéo est en train de muter violemment à la manière du cinéma d'autrefois où tout, de nos jours, est une merde calibrée par des studios sauf rares exceptions et films petits budgets. Sauf que là où un débile avec une caméra peut te sortir un film de nulle part produit avec deux boutons de caleçons vendus à la sauvette, le même débile pourra jamais te faire un jeu vidéo parce que ça se fait pas comme ça, ça se fait pas avec deux potes et pour le sortir sur une console, ça demande de payer des royalties à l'un des trois acteurs présents.
Cette situation n'est pas forcément dûe à l'E3. Le salon n'est qu'un symptôme d'un malade (en phase terminale?). Où sont les grosses annonces? Où sont les grosses exclus, les gros projets ambitieux et surtout les nouvelles licences à fort potentiel? Nulle part ou dans mon cul peut-être. God of war 3 fait son apparition dans un teaser vaste blague, le jeu ne doit même pas être commencé. Killzone 2 brille par son absence au moins autant que les jeux Nintendo sur Wii et DS brillent par leur casualité dans leur ensemblre. Et je ne cite pas les jeux Xbox 360, on en cherche encore qui ne soient pas sur PS3.

On a donc trois forces en présence :
- Nintendo qui ne sort plus aucun jeu hardcore gamer.
- Microsoft qui prend le même chemin que Nintendo car Microsoft n'est PAS et n'a JAMAIS été intéressé par le jeu vidéo mais seulement par ses bénéfices à très court terme contrairement à Nintendo, il n'y a pas si longtemps. Ils font donc ce qui marche, adoptent une attitude de suiveur, ce qu'ils ont toujours fait dans tous les domaines auxquels ils ont touché. Rien ne change, Microsoft = innovation zéro.
- Sony qui hésite entre les deux, qui ne sait que choisir. Mais à ne pas choisir, personne n'est content puisque les jeux tardent.

En conclusion, E3 de merde. Génération de merde. Je tire ma révérence de ce loisir qui a tant perdu en si peu d'années.


KamiOngaku



L’E3 est désormais inexistant.

Inexistant médiatiquement, au premier chef (non mais quel média généraliste va parler d’un salon dédié à un loisir de débiles perdu en plein mois de juillet ? Déjà que même la presse spécialisée fait une couverture allégée…). Inexistant professionnellement, ensuite : coincé entre des concurrents généralistes qui aspirent légitimement à grossir et les événements privés des éditeurs, il est boudé par à peu près toute l'industrie. Notre Président aimerait ça : un service minimum d’accueil avant l’heure, en somme. Inexistant pour les joueurs, enfin, qui ne peuvent même plus y mettre un pied.

Voici donc mon top inexistant :

Le jeu inexistant à potentiel : Heavy Rain
Le jeu à potentiel inexistant : Resistance 2
L’exclu inexistante : FF XIII
Le jeu à challenge inexistant : Wii Music
Le portage 64-Wii avec perte graphique inexistante : Animal Crossing : City Folk
Le jeu inexistant tout court (mais qu’on voudrait bien voir exister) : Rayman 4
La sortie européenne inexistante : Afrika
Les scrupules inexistants : Nintendo, avec le Wii motion plus et le Wii Speak
Le jeu au chara-design inexistant : Golden Axe : Beast Rider
Le line-up 2008 inexistant : Sony
Le line-up 2009 inexistant : Microsoft
C'est quoi un line-up ? : Nintendo


Tchiko



J’attendais à peu près rien de cet E3, j’ai même eu moins.
The Outsider ? Heavy Rain ? GT5? Pouët messieurs dames.
Des nouveaux projets ambitieux? Pouët Pouët.
Allez, il y a Motostorm 2 qui m’intéresse, mais j’ai le sentiment qu’il ne sera pas aussi bon que le premier. LEGO Batman me fera un peu lâcher l’Amiga, et Afrika va me lancer dans le commerce international.
STOP. Pas besoin de plus s’attarder sur ce non-évènement qui fait semblant de traîter d’un loisir dont la créativité est en respiration artificielle depuis 10 ans.


Ashram



Devoir écrire un compte-rendu sur cet E3 me passionne au moins autant qu'une partie de WiiBowling alors pour paraphraser un chauve célèbre, je dirais : l'E3 est mort.

Oui bon ça on le savait mais alors pourquoi nous, journalistes, nous entêtons-nous à continuer à nous y intéresser chaque année? Pour la rigolade bien sûr. D'accord il sera difficile de se marrer autant que lors de l'édition deux mille six mais pourtant cette édition s'est surpassée.

Véritable paroxysme du non-événement, ce salon aura tenu toutes ses promesses à savoir nous dévoiler que des choses qu'on savait déjà: Nintendo ne fait plus du jeu vidéo, Alan Wake a été abandonné et Wipeout HD file des crises d'épilepsie comme un épisode de Pokémon.

Côté conférences ici aussi il y avait erreur de casting puisqu'on avait plus l'impression que les constructeurs parlaient à des conseils d'administration plutôt qu'à des journalistes nerdillons. Festival de mauvais goût, on aura mis en avant la secrétaire frigide chez Nintendo, le vieux à la chemise aliasée chez Sony et les autistes chez Microsoft.

Il semblerait que certains de nos confrères y aient trouvé leur compte puisqu'on aura vu certains rédacteurs sautillant dans tous les sens de stand en stand comme une nympho sous extasy en boîte de nuit. Il faut ne pas avoir connu l'ancienne version pour se contenter de si peu. L'analogie avec la Wii est d'ailleurs intéressante car la déchéance de l'E3 suit parfaitement celle du jeu vidéo.

Mais trèves de bavardages et de FrancisCabreleries, voici mon bilan de cette édition:

Worst conférence : Nintendo
Best conférence : Microsoft
Best coup de pute : Square Enix
Best blaireau : l'indien qui joue à WiiMusic
Jeu 1st Party le plus pourri : WiiMusic
Jeu tiers le plus pourri : Dead Rising Wii
Le plus gros absent : Alan Wake
A surveiller : Prince of Persia, Tomb Raider Underground, Little Big Planet, Killzone 2, Gears of War 2, Street Fighter 4, Resident Evil 5, Socom : Confrontation.

Mon jeu de l'E3 2008 : Incontestablement Prince of Persia, car j'adhère à la nouvelle voie esthétique ainsi qu'au pari du gameplay, véritable bras d'honneur aux élitistes de la difficulté augmentant artificiellement la durée de vie. Techniquement très solide et impressionnant.

Je le mettrais toutefois à égalité avec Resident Evil 5, bonne surprise pour moi car je me prends à espérer devant le mode coopération qui a l'air de méchamment tenir la route. J'avais peur de me faire chier devant un RE 4.5 et, à présent, je sais que je ne me ferai pas chier seul, c'est déjà ça.

Voilà donc où nous en sommes : à attendre principalement des suites, même si des projets comme Little Big Planet ou Dead Space tirent bien leur épingle du jeu. On dira ce qu'on veut, mais le modèle économique de Nintendo a plombé notre loisir et il est difficile de ne pas rester sur notre faim en voyant ce que nous réserve 2008 et 2009. Bizarrement c'est sans doute Sony qui a le plus réussi cet E3 ou, en tout cas, l'a le moins raté, contrairement à sa prestation catastrophique de l'année dernière.

C'est lui qui a donné la meilleure visibilité future sur sa machine et ses ambitions, même s'il faudra encore en passer par une année 2008 presque désertique. La faute à une PS2 pas encore vraiment morte puisqu'elle continue à connaître un succès insolent et que c'est sans doute à l'heure actuelle la meilleure réponse à la Wii. Beau sursaut de la PSP également, qui quoi qu'on en dise est un succès total sur un marché dominé depuis la nuit des temps par Nintendo.

Côté consoles de salon par compte nous avons entamé un cycle qui risque de marquer un tournant définitif dans l'histoire du jeu vidéo, dont celui-ci ne se relèvera sans doute pas. Je pense que c'est la fin d'une ère et que le jeu vidéo tel que nous l'avons connu est fini. Nous amorçons à présent une ère de dématérialisation des supports, de contenus additionnels, de online cache-solo pauvre, de casualisation massive et de marketing cachant la pauvreté des softs.

Peu de marge pour la créativité et la prise de risque donc, bienvenue dans le 100% rentable, bienvenue dans le monde UNICEF du jeu vidéo. We'll make the world smile.


Katsuce



Meilleure conférence : Konami, suivi de près par Capcom.
Meilleur jeu : Y a eu des jeux présentés à l'E3?
Meilleur moment de l'évènement : Paki l'indien, Miyamotron, et les autres imbéciles qui ont "joué" l'air de Mariole sur Wii musique. Princeless
Meilleurs contrôles de dommages : Egalité entre Nintendo et Kaz Hirai. Le premier pour avoir annoncé pêle-mêle : un Zelda (dont Aonuma a annoncé le développement en 2006 déjà), un Mario (annoncé depuis six mois), et un Pikmin, ainsi qu'un disque dur, qui lui est en prévision chaque mois.
Le second, pour avoir dit que la PS3 avait le meilleur choix de jeu actuel, et qu'il préfèrerait mourir que d'obtenir le portage sur PS3 d'un jeu exclusif à la Xbox360.
Meilleurs dég' : Cyril J'ai Lener, suivi de près par Nomura et les Soniais déçus par le portage de FFXIII sur 360. Petite mention de mon humble personne, dégoûtée par l'annonce de Dead Rising sur Wii au lieu d'une suite sur une vraie plateforme.

Bref, après un E3 globalement réussi, du moins en ce qui concerne la rigolade, je ne peux dire qu'une chose : vivement l'E3 2009.
En attendant, la Games Convention de Leipzig s'affirmera comme LE salon de jeu-vidéo, du moins on l'espère.


Brosse de Canivôt



Je vois pas de quoi vous vous plaignez. On s'est bien marré pendant cet E3.



Best E3 Ever.



Darsch



Bon l'E3 je m'en fous, je boude :

Tout ce que je retiens, ce sont les quelques images tristes de Borderlands, la présentation avortée d'Operation Flashpoint 2 et l'excellence d'Empire Total War.

Et toujours pas d'engagement solennel de Microsoft pour une X360 FIABLE !

Et toujours pas d'engagement solennel de Nintendo pour arrêter les frais !

Et toujours pas d'engagement solennel de Sony pour refoutre la rétrocompatibilité PS2 sur la PS3 !

Alors l'E3 hein ...



Retour à la page des news




Contact - Mentions légales