Sondage : Quelle longueur & quel rythme pour quel jeu
TranspirationGO
Dimension post post cyberpunk
1 239 posts
depuis le 1/04/2016
TrinitronGO

Bonsoir Gamerama

J'organise un sondage de la plus haute importance - en plein développement du jeu vidéo qui révolutionnera le monde entier du post pipopunk

Le sujet porte donc sur le rythme et la longueur d'un jeu

Mon interrogation est apparue en jouant à Dragon Quest 11 : il me semble que 1) la plupart du jeu n'a aucun intérêt narratif et 2) que c'est souvent découpé en 50 morceaux pour allonger la durée de vie

Je prends un exemple con : au bout d'un moment, le héros a une vision flashback de son père, plus précisément de la nuit où il est mort. Cette séquence est jouable (le héros peut se balader dans le souvenir), malheureusement il n'y a pas grand chose à faire. Il faut aller de la pièce A à la pièce B pour avoir une cinématique du père qui passe dans la pièce C, puis aller de la pièce C à la pièce D pour voir une cinématique du père qui parle dans la pièce D puis part dans la pièce E, etc. Ca dure plus ou moins 30mn, et nous n'apprenons rien sur l'histoire, ni de rien de très important sur les personnages. A la fin de la séquence il y a un boss (un monstre qui tourmente le fantôme du père et l'empêche d'aller au ciel... je crois)

Bref en réfléchissant très fort, je me suis rendu compte que cet arc entier (qui doit prendre 2h à faire plus ou moins, entre traverser la carte, les donjons, etc) aurait pu être réduit à une cinématique de 5mn et sans boss à la fin, et ça aurait eu le même effet. N'avait-il pas le budget pour faire une cinématique ? Je veux bien que ce soit moche, mais bon on parle de Dragon Quest.

Ce que je pense c'est que bon, c'est un RPG, et il faut que ça fasse 80h, donc on rajoute tout ce qu'on peut dedans, et chaque intrigue sera rallongée et diluée au maximum. Ce qui est assez con.

Expliqué comme ça, ça ressemble à la plupart des jeux actuels : BOTW, FF15, MGS5, Mario Odyssey ou autres : tous ont choisi d'exploser leurs 5/6 grosses quêtes historiques en 150 mini-quêtes. Personnellement je trouve que c'est une connerie, mais bon apparemment ces jeux se vendent donc je sais pas. Après les jeux se vendent ils pour ça ou malgré ça ?

Pour prendre des exemples moins récents, la quête des clés chozo dans Metroid Prime ça me casse les couilles. Ou la quête de la trifoce dans Wind Waker. Ou même quand il faut bosser dans Shenmue. Ou certaines routes c/c de nier automata (qui diffèrent pendant 15mn d'une campagne de 5h qu'on doit se retaper dans son intégralité). Je pense qu'on peut tomber plus ou moins d'accord dessus.

Mais d'un autre côté, si Dragon Quest 12 était le meilleur rpg de tous les temps mais qu'il faisait seulement 20h, est-ce ça vous casserez pas les couilles de foutre 70e dedans ? si à la sortie le jeu faisait 5h de moins, est-ce que la réaction ne serait pas plus négative qu'avec une campagne mal ficelée, mais plus longue ?

J'irai plus loin dans mon questionnement : prenons l'exemple MGS2 / MGS5. Bon MGS2 a été charcuté de pas mal de séquences de "jeux" qui sont devenus des cinématiques. Tout simplement parce que c'était chiant à jouer, ou parce que yavait plus de temps. La fin du jeu, avant le boss de fin, ya 45mn de cinématique d'un coup je crois, mais bon ya rien à intercaler au milieu. Résultat on a un jeu de 10h, 5h de jeu 5h de cinématiques. MGS5 c'est tout l'inverse, ya 95% de jeu, 50h plus ou moins de quête principal. Pourtant MGS5 je trouve ça nul et parmi les 50h de jeu ça me laisse pas de grands souvenirs. Pourtant, dans MGS2 ya pas mal de ces scènes "fais 2m de la pièce A à la pièce B pour déclencher une cinématique". Mais les cinématiques ont généralement toutes une importance dans l'histoire, un style etc, c'est pas seulement du vide comme dans dragon quest. Pourtant les gens ont adoré "le gameplay" de MGS5 il parait, mais pas forcément le jeu, à cause de l'histoire et tout blablabla. Mais bon quand t'as 50h d'aventure, difficile de tout boucler avec 30mn de cinématique, à part si tu t'appelles dark souls et que tu comprends rien à l'intrigue. Donc... quelle est la solution ? d'avoir 50h de cinématique ? Mais si au final MGS5 faisait +100h comme un RPG, est-ce que ça casserait pas un peu les couilles aussi ?


Pour faire court : qu'es-tu prêt à accepter comme déroulement et comme longueur de jeu pour x genre ?
Préfères-tu 50h d'aventure diluée ou 15h de concentré de tomates ?
Est-ce que tu préfères te taper 45mn de cinématique d'un coup ? ou 5mn de cinématique, 1mn de marche pour aller à la prochaine, 5mn de cinématique, etc ?
Y a t il un moment où le jeu peut devenir trop long, même s'il est bien et qu'il n'y a pas forcément grand chose à couper, entrainant le lacher de manette ?
Y a t il un moment où le jeu devient trop court, et où t'as l'impression de te faire enfler pour le prix déboursé ? si oui quelle est la limite, pour le prix, et le nombre d'heures ?

Je ne cherche pas vraiment à débattre mais je cherche juste à avoir des avis parce que en écrivant je me retrouve avec plein de passages "bon faut amener ce perso à tel endroit pour qu'il puisse se passer ça" et que ba comme dans l'idée t'essaies quand même d'éviter les cinématiques, ba forcément ya 5mn de marche entre les 2 endroits. Mais ça n'apporte rien, sinon rajouter 5mn de durée de vie et donner l'illusion de faire qqchose. Perso je trouve ça à chier mais j'ai comme l'impression qu'entre un jeu de 5h à 10e où je fais perdre de temps à personne marcherait moins bien qu'un jeu de 10h à 10e où ya des moments où y se passe pas grand chose...

Merci

.
6 187 posts
depuis le 30/04/2007
...

Réponse au message de TrinitronGO posté 25/10/2018 00h54

Les jeux indés comme Inside ou Journey durent 5h sans frioriture et tout le monde les aime.

TranspirationGO
Dimension post post cyberpunk
1 239 posts
depuis le 1/04/2016
TrinitronGO

oui mais ya pas vraiment d'histoire ou de personnages dans ces jeux, c'est comme dire que another world fait 2h

et inside les gens étaient pas contents des quelques morceaux d'histoire justement

après je demande des avis personnels, pas "ça ça marche bien"

Edit par TrinitronGO (25/10/2018 01h15)

brise-chat
4 495 posts
depuis le 3/07/2008
Grey-Che

Question bête mais sachant qu'on parle d'un jeu, ça ne vaudrait pas le coup de réécrire la séquence en question pour la rendre intéressante a jouer ? Pour moi c'est le scenar qui doit être au service du gameplay et non l'inverse dans ton cas.

TranspirationGO
Dimension post post cyberpunk
1 239 posts
depuis le 1/04/2016
TrinitronGO

ba la réécriture entraine justement une diminution de la durée (d'où le sujet du topic)

Le niveau en dessus Jojo?
2 335 posts
depuis le 30/08/2009
thefakeproutofprogress

Perso je pars du principe qu'un jeu est un tout.

La critique d'un jeu est historiquement morcelée en plein d'éléments dont les qualités peuvent totalement varier les uns des autres au sein d'un même jeu (Splinter Cell ça tue mais y a zéro effort de mise en scène ; Resident Evil 4 c'est une leçon de jouabilité et de rythme mais l'histoire est à chier, etc.). Si le tout est à peu près équilibré, et surtout si t'es réceptif à ce que te propose le jeu, les défauts peuvent être totalement gommés à tes yeux.

Comme à chaque fois qu'on me demande des exemples concrets de jeux et que ça vient pas du tout (je sais pas si ça vous le fait vous aussi - moi énormément), mais quand je pense à mes expériences les plus cool (comme ça SotC, les premiers Oddworld, RE 4, Halo 1, Ninja Gaiden, DMC, j'en oublie plein), au final je m'en tamponne un peu du rapport durée de vie/prix.

Et je me tamponne d'autant plus des errances que ces jeux peuvent avoir, puisqu'elles sont annulées par tout le reste. Comme tu l'as dit : les séquences inutiles et trop longues de DQ XI te font chier, pas celles de MGS 2, parce que si dans le principe elles sont pareilles, tout est une question d'intérêt.

C'est assez vrai ce que tu dis sur cette mode du remplissage ; d'ailleurs ca ne s'applique pas forcément qu'avec des séquences osef, la "RPGisation" de jeux d'actions classiques feat. arbres de compétences c'est la même chose. Je pense que c'est la réponse qu'ont trouvé les développeurs face au mécontentement des joueurs sur la gen précédente, quand les jeux misaient tout sur le multi et sortaient avec des solos de 4-5h.

Ce pavé pour dire que tant que le jeu est bon, sa durée (et par extension son prix) c'est franchement secondaire. Évidemment que tu payes pas 70 balles un jeu qui se finit de fond en comble en 2h, y a un ratio à respecter (et là c'est complètement arbitraire mais passer sous les 10-12h pour finir un premier run, sans fouiller si le jeu le permet, ça me semble chaud au prix d'un jeu vendu comme étant "complet").

Je sais pas si j'ai apporté des éléments de réponse mais c'est comme ça que je vois les choses.

Casino

Membre
Dans l'Oued
2 611 posts
depuis le 23/08/2010
Squarealex

C'est compliqué dans le sens ou dans les jeux long, personnellement je dois ressentir une évolution que ça soit dans la narration (rythme), dans le gameplay ou ce qui l'entoure (l'univers, pnj, ce genre de connerie).

Dans Bloodborne (ou un Souls), je ressent une évolution de moi même ou de mon perso à force de farmer des âmes (ou lvl up) sur le premier donjon malgré mes 20 morts au début. Mais encore, quand bien que tu avances dans le jeu, ce qui t'entoure évolue là aussi

Dans Persona 3, que j'ai joué y a pas trop longtemps, il y a une évolution extérieur (thanks les jours de lycée) mais très lent sur la narration principale.
A 10h de jeu, tu te demandes encore "ça démarre quand ?"

Sinon pour parler d'un jeu que tout le monde à du torcher, le CD2 de FF7 est bof quand le groupe se sépare pour chercher les mega materia. (Et ironiquement, ça intervient quand t'as un peu près visité tout le jeu)

Bon, je parle de J-RPG, mais je vais tenter avec les openworld.

Je suis actuellement sur Horizon Zero Dawn. J'ai 20h de jeu, et j'ai seulement fait la moitié. (Normalement tu dois te rapprocher de la fin, si je lis la moyenne) .
Pourquoi 20h ?

Parce que je me suis baladé à rien foutre (Pas faire de quète annexe / principale) et juste fait de la récolte OKLM.
Il y avait aussi le fait que j'ai mis le jeu en "Très Difficile" qui a influencé sur plusieurs point :
La récolte d'herbe médicinal est divisé par 3 en pourcentage, ce qui te force à chercher encore plus d'herbe + J'ai beau être lvl 20... pour un RPG, je sent pas trop la différence de puissance par rapport au lvl 1. Je peux très bien me faire défoncer en 2 coup par le premier mob lvl 5.

Donc ça on va plus placer dans la catégorie "durée vie artificiellement plus long" pour pas un plaisir garantie. Sachant que y a 0 mise en scène dans le jeu après les 3 premières heures.

Pour faire court : qu'es-tu prêt à accepter comme déroulement et comme longueur de jeu pour x genre ?
Préfères-tu 50h d'aventure diluée ou 15h de concentré de tomates ?

C'est personnel, mais dans mes BGE, je peux avoir des jeux à durée de vie "infinie" comprendre, Baston ou Course, multi et un autre J-RPG qui fait 35h

Tout dépends vraiment du rythme et de sa narration. Si je fais une ou deux session ou rien n'as bougé, ça peut commencer à me gonfler.
La "narration" que je cite peut aussi faire référence à l'évolution du level design du jeu (par exemple, déblocage des ile dans GTA ou d'autre lieux dans AC).

Pour MGS5, je l'ai toujours pas fait (juste ground zeroes). Mais en ce moment, il y a une mode selon moi qui est...  jeu ou tu peux "tester des truc que le dev a pas prévue" = potentiel succès.
Zelda pas exemple, j'aime bien la narration dans les jeux, mais tout ce que je lis dans le dernier Zelda c'est des mec qui se plaignent des donjons, musique, narration mais sont en feu sur la physique du jeu.

C'est comme minecraft, je comprend pas le succès.

Moi si la narration / rythme est bonne et que le gameplay fait le café ou plus, je suis client. Après, il y a certaine exception ou j'ai de beaucoup de compassion malgré les défauts (coucou SH4).

Thefakeprout parle de RE4.
RE4 sans déconner ça doit être le jeu que j'ai le plus torché dans ma vie, sincèrement. Mais j'ai à chaque fois un soupir et un agacement, c'est le dernier Acte (l'ile)
C'est juste la partie Action non stop qui fait perdre le coté "horreur du jeu" au service d'un gameplay rambo. (Même si Acte 4 etc...) L'histoire est à chier, mais tu peux aimer un nanar scénaristique s'il reste dans son délire de départ.

Ah et j'ai kiffé ma race mon premier run sur Journey. C'est le genre de jeu ou je peux pas expliquer mon ressentie sans partir dans le discussion de comptoir.

Edit par Squarealex (25/10/2018 02h05)

La Triforce de la 屎
Lieu
4 993 posts
depuis le 28/08/2007
Cheftrottoir

Ca depend.

Je pense à clubpop sous la douche
3 894 posts
depuis le 17/09/2006
superframboisier

De manière générale vu qu'il faut donner son avis, les fourchettes idéales selon moi en fonction des genres :

- Plateforme / action / beat them all : entre 7 heures et 12 heures. Au-delà de cette durée les jeux ont tendance à devenir trop répétitifs (situations, gameplay) et virent au remplissage.
- Jeux d'aventure : de 15 à 25 heures pour la quête principale + quelques quêtes annexes.
- RPG et Open World : de 20 à 40 heures pour la quête principale + quelques quêtes annexes.


Personnellement j'ai pas énormément de temps pour jouer, donc les jeux au contenu pharaonique font plus office de repoussoir qu'autre chose. Le dernier exemple en date étant RDR 2.

Ceiling Clott is watching you masturbate
7 162 posts
depuis le 10/06/2010
clott

Réponse au message de TrinitronGO posté 25/10/2018 00h54

J'ai détesté Bayonetta parce qu'entre les phases de Gameplay tu te retrouves à déambuler dans des couloirs vides jusqu'au moment où tu actives une cinématique osef...
En fait j'ai de moins en moins de patience pour l'aspect narratif et quand je n'ai que 20-30 min pour jouer je n'ai pas envie de me retrouver avec 15mn de cinématique.
C'est pour ça qu'en ce moment j'ai plutôt tendance à favoriser les jeux typés arcade où tu te retrouves immédiatement au cœur de l'action.
J'ai adoré MGS4 à sa sortie, j'étais émerveillé devant des cinématique de 40mn mais aujourd'hui il est possible que ça m'agace.

J'ai 300H sur Rocket League et je n'ai toujours aucune lassitude alors que j'ai lâché la manette de Dangonronpa au bout de 5h parce que j'en avais marre de déambuler dans les couloirs pour parler avec 3 persos même si j'aimais les passages de tribunal.

Au final que le jeu dure 10 ou 30h ça ne me dérange pas tant qu'il propose 95% de gameplay utile. Dernièrement j'ai lâché Mad Max quand je me suis rendu compte que j'allais passer 80% du temps en voiture à aller du point A au point B. J'aurais largement préféré qu'ils zappent le coté open world et que les niveaux s'enchainent...

Debilus maximus d'or
382 posts
depuis le 15/05/2009
kafail

Perso je ne suis pas pour que des cinématiques me téléportent d'un point A à un point B, si t'as un monde cohérent j'ai aucun problème à faire le chemin s'il est agréable car parsemé de petits trucs qui renforcent l'immersion. De plus le joueur sera plus impliqué dans l'histoire : par exemple plutôt que de lancer une cinématique pour qu'un boss lui mette une claque et donner un sentiment d'injustice, tu le mets en situation de combat et tu lui montres qu'à ce moment du jeu tu entames à peine les PV du monstre.

Les cinématiques dans MGS2 sont tellement over the top, ça fait sens pour Kojima dans ce cas-là car irréalisable en jeu pour transmettre ces émotions.

I'm your handsome white Jesus motherfucker!
4 429 posts
depuis le 2/10/2005
Axelvak
clott a écrit :

Réponse au message de TrinitronGO posté 25/10/2018 00h54
Au final que le jeu dure 10 ou 30h ça ne me dérange pas tant qu'il propose 95% de gameplay utile. Dernièrement j'ai lâché Mad Max quand je me suis rendu compte que j'allais passer 80% du temps en voiture à aller du point A au point B. J'aurais largement préféré qu'ils zappent le coté open world et que les niveaux s'enchainent...

J'ai le même reproche sur LA Noire : j'ai, dans l'ensemble, apprécie le jeu sur le côté « je cherche des indices, j'enquête et j'interroge les suspects ». Par contre le côté « je te trimballe en voiture d'un bout à l'autre de la carte pour rien (ah si débloquer les véhicules cachés, trouver des monuments sur la carte et accéder aux missions facultatives qui sont assez inintéressantes) » m'a donné plusieurs fois envie de lâcher le jeu.

Le pire c'est qu'il y a des stats de disponibles et que sur 20h de jeu environ j'ai passé plus de 13h à faire des trajets en voiture (avec une conduite de merde) je me suis bien rendu compte que c'était fait pour augmenter artificiellement la durée de vie du jeu.
Ça ne m'aurait pas dérangé de jouer à un jeu d'enquêtes avec quelques phases de voiture pour une dizaine d'heures. Mais en l'occurrence j'ai plutôt l'impression d'avoir fait une mauvaise simulation de voitures des années 40 soupoudrée de phases d'enquêtes.

étron
2 235 posts
depuis le 7/08/2013
turon

Réponse au message de Cheftrottoir posté 25/10/2018 02h06

Ça pourrait ressembler à un troll mais c'est la meilleure réponse.

L'homme sait faire du pain grâce à Dieu
Au pays des merguez
11 885 posts
depuis le 15/07/2008
hichanbis

La question de la durée de vie est un peu un faux problème qui ne se pose que si tu vends un jeu au prix d'un AAA mais pour un indé à 15-20 balles, du moment que ça dure au moins 5h t'es bon.

L'enjeu c'est vraiment l'intérêt (même pas le rythme).
J'en veux pour preuve Yakuza, j'ai passé 70h de bonheur sur le 0, à coté de ça mes 14h sur le kiwami ont été un enfer. Tout simplement parce que dans l'un tu fais des chapitres qui racontent quelque chose avec une vraie évolution logique des situations et dans l'autre tu sens qu'on te prend pour un con et que rien n'a de sens à part te faire perdre du temps.

Idem coté gameplay, si t'as rien de nouveau à proposer et si ça progresse pas, pas la peine de faire du remplissage et de la redite, ça va se voir et surtout ça va se sentir. Du coup pour répondre à ta question je préfère 15h intenses que 50 diluées. Le chômeur qui préfère 50h parce que ça lui fait oublier sa vie de merde ben, pas de chance pour lui, le pb c'est pas le jeu.

Dernier point, sur est-ce qu'il faut une grosse cinématique ou 5 min, tu te déplaces puis 5 min je dirais option 2. Deja parce que le jv c'est un média interactif, sinon je mate un film. Et deuxio parce que de nos jours au bout de 5 min t'as déjà perdu la moitié des gens qui seront passés sur instagram en parallèle. C'est encore plus vrai avec les nouvelles générations.
Après y a aussi l'option 3 qui est de mieux répartir ce que tu racontes (et essayer d'en mettre un peu partout, genre gameplay, monde, npc) et d'en raconter le minimum, pour éviter le côté MGS4.

Edit par hichanbis (25/10/2018 09h53)

Ali Nova et les 40 éboueurs
5 532 posts
depuis le 2/07/2008
NoVa

Faut trouver un bon équilibre entre cinématiques, dialogues, gameplay etc... L'une des pistes c'est quand meme les dialogues de GTA/RDR qui ont lieu pendant que tu te déplaces c'est une vrai bonne idée à la base. Ya que la mise en place du truc qui est un peu bancal et du coup on s'en plaint (enfin moi) parce que only sous titre et peu lisible. Et aussi que la durée des dialogues est trop longue par rapport à la durée du déplacement.

La Triforce de la sudation
12 279 posts
depuis le 6/08/2007
TS_JBG

Je suis de l'option "ça dépend", d'une part parce que le temps de jeu disponible de tout le monde varie énormément,  d'autre part car il y a une notion de cohérence et de tout à avoir avec le jeu.

L'homme sait faire du pain grâce à Dieu
Au pays des merguez
11 885 posts
depuis le 15/07/2008
hichanbis

citation-la-perfection-est-atteinte-non-pas-lorsqu-il-n-y-a-plus-rien-a-ajouter-mais-lorsqu-il-n-y-a-plus-antoine-de-saint-exupery-196457.jpg
smiley117

Feel the feeling
Elle est où la poulette?
6 705 posts
depuis le 23/01/2007
LeKirbyMasqué

Si on parle narration et RPG, le meilleur exemple récent qui me vienne en tête c'est Undertale.
Je sais que ça va faire débat, mais le fait est que :

- la narration est parfaitement diluée dans TOUS les éléments du jeu : tu te promènes dans les décors, tu apprends des trucs. Tu te bats contre des monstres, tu apprends des trucs. Tu vas acheter des items dans un magasin, tu apprends des trucs, tu utilises le même item en combat, tu apprends des trucs.
- c'est toujours fait de manière succinct et décalé. Tu n'es jamais "oh c'est le moment où il va se passer ...". Chaque information est audible et a une fonction dans le jeu.
- il y a cette frontière indémarquable entre drame et comédie. Chaque personnage a ses hauts et ses bas, et n'ont pas de fonction "attitré" auprès du joueur (ressort comique, tsundere etc etc ...).

Le tout se termine en 3/4h et pourtant tu as l'impression que le jeu en a duré 10 à la sortie du premier run. Pas étonnant puisqu'il n'y a pratiquement pas de remplissage.

Ebichu 1/2 moitié nsex et moitié fille
8 266 posts
depuis le 4/09/2007
Ebichu

J'aurais tendance à privilégier la cinématique au gameplay concernant les flashbacks et le développement d'un personnage autre que celui qu'on incarne.

Allez Andy quoi ! Oh dis-moi oui !
1 276 posts
depuis le 18/02/2008
Log-out
superframboisier a écrit :

Personnellement j'ai pas énormément de temps pour jouer, donc les jeux au contenu pharaonique font plus office de repoussoir qu'autre chose. Le dernier exemple en date étant RDR 2.

Pareil feelsbad
Les images me donnent grandement envie pourtant.

Sondage : Quelle longueur & quel rythme pour quel jeu
Remonter

Pied de page des forums

ContactMentions légales